• Catherine Conconne

Catherine Conconne demande la création d'une mission d'information sur la crise sanitaire



Catherine Conconne, cheffe du groupe "La Martinique Ensemble", a adressé en fin de semaine aux Présidents de l'Assemblée de Martinique et du Conseil Exécutif un courrier pour demander la mise en place d'une mission d'information sur la gestion de la crise sanitaire actuelle. La loi de 2011 relative au fonctionnement de la CTM prévoit en effet que les élus de l'Assemblée puissent demander la création d'une mission d'information sur un sujet d'intérêt public mais cette prérogative n'a, pour l'instant, jamais été exercée. Malgré les efforts considérables des équipes du CHU pour faire face à la 4ème vague de COVID qui frappe durement la Martinique, notre système hospitalier a atteint ses limites. Il est nécessaire de tirer tous les enseignements de cet épisode douloureux afin d'identifier ce qui pourrait être amélioré à l'avenir. Cela est d'autant plus important que notre île est exposée aux risques naturels majeurs et qu'elle est susceptible d'être de nouveau confrontée à des crises sanitaires de grande ampleur. Une mission d'information sur ce sujet serait donc très utile. Par la même occasion, Catherine Conconne pose aux Présidents la question des moyens mis en œuvre pour proposer un accompagnement conséquent aux familles frappées par la perte soudaine d'un parent ou d'un proche. Vous trouverez l'intégralité de son courrier ci-dessous.







Fort-de-France, le 26 août 2021



Monsieur le Président de l’Assemblée de Martinique,

Monsieur le Président du Conseil Exécutif,

Messieurs,

Chers collègues,

La Martinique traverse une crise sanitaire sans précédent qui a mis à jour les limites de notre centre hospitalier universitaire soumis à la fois à des tensions en termes de ressources matérielles et humaines et à des difficultés liées à notre situation insulaire. La direction et le personnel de cette institution ont fourni des efforts considérables pour endiguer ces vagues successives. Leur travail est à saluer unanimement. Malgré ces prouesses, le système s’est trouvé dépassé par un afflux trop important de malades.


Il importe de tirer toutes les leçons de cet épisode douloureux, c’est pourquoi je vous propose d’inscrire à l’ordre du jour de la prochaine réunion plénière de l’Assemblée la création d’une mission d’information sur la gestion de la crise sanitaire en Martinique telle que prévue par l’article L 7222-24 du code général des collectivités territoriales et par les articles 53 et 54 du règlement intérieur de notre Assemblée.


Cette mission d’information nous permettrait d’avoir une vision claire de la façon dont a été gérée la crise sanitaire afin de permettre d'améliorer ce qui devrait l'être. Cela est d’autant plus important que la Martinique, du fait de son exposition aux risques naturels majeurs, peut être amenée à devoir affronter d’autres épisodes d’une ampleur similaire.


Par ailleurs, un plan d'investissement pour la mise à niveau de l'offre hospitalière de soins est en cours d'élaboration, et notre collectivité prévoit de s’y impliquer très fortement. Cette mission d’information pourrait éclairer nos choix de manière déterminante.


La taille du groupe « La Martinique Ensemble » que je représente ne nous permet pas d’activer, à nous seuls, la délibération sur la création d’une telle mission d’information. Cependant, c'est un sujet susceptible de faire consensus et qui pourrait donc être porté par une large majorité des élus de notre assemblée.


Le Parlement annonce d'ores et déjà le lancement d'une démarche similaire mais notre responsabilité d'élus martiniquais doit également être mobilisée pour la meilleure appréhension des enjeux de santé de notre pays.


Par ailleurs, Messieurs les Présidents, chers collègues, cette crise Covid apporte tous les jours son lot de drames humains et sème le désarroi dans bon nombre de familles. A cet effet, je souhaiterais savoir si des dispositions exceptionnelles de soutien ont été mises en place par la CTM, en lien avec les communes, pour aider les familles endeuillées et, en particulier, les orphelins et les conjoints désormais seuls à surmonter le traumatisme que représente la perte soudaine d’un parent.


Plusieurs témoignages nous rapportent des situations de grande difficulté psychologique et de difficultés du quotidien au sein des familles endeuillées comme de celles qui accompagnent des parents souffrant de pathologies lourdes. Je reste persuadée qu'un dispositif d'écoute et de prise en charge dédié est aujourd’hui absolument nécessaire.


Dans l’attente de votre retour, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de l’Assemblée, Monsieur le Président du Conseil Exécutif, mes meilleures salutations,


Catherine Conconne

0 vue0 commentaire

Catégories

Me suivre

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube