• Catherine Conconne

De timides avancées pour la trésorerie des associations



Hier, nous examinions au Sénat, une proposition de loi visant à améliorer la trésorerie des associations.  Ce sujet est important pour la Martinique qui compte plus de 8 000 associations et 70 000 bénévoles. Près de 2 Martiniquais sur 10 ont ainsi un engagement associatif que ce soit dans le domaine du sport, de la culture mais aussi de la santé ou le domaine social.  Nos associations concentrent 12,7% de l’emploi privé de Martinique et effectuent un travail remarquable dans divers secteurs dont nous ne pourrions pas nous passer. Malheureusement, très dépendantes de subventions parfois versées au compte-goutte, nos associations connaissent souvent de grandes difficultés. C’est pourquoi, avec le groupe socialiste et républicain du Sénat auquel j’appartiens, nous avons bataillé pour tenter de rétablir dans le texte deux mesures fortes qui avaient été supprimées par la majorité de droite du Sénat: la possibilité pour les associations de pouvoir conserver, dans une limite raisonnable, un trop perçu de subvention et l’obligation pour les collectivités d’effectuer au moins un premier versement dans les 60 jours qui suivent la notification d’attribution de la subvention.  Nos efforts ont été vains. C’est donc un texte un peu décevant qui a été adopté mais qui comporte tout de même des avancées notables, notamment la possibilité pour des associations appartenant à une union ou une fédération de se consentir des prêts à taux 0 pour une durée de moins de deux ans ; le transfert des dépôts et des avoirs des comptes inactifs d’associations vers le fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) ou encore la possibilité de confier à des associations la gestion d’immeubles saisis lors de procédures pénales.   L’examen de ce texte a également été l’occasion de rendre un hommage nécessaire au travail de ces milliers d’anonymes qui donnent de leur temps au service de l’intérêt général. Cet engagement, cette solidarité font partie de notre culture martiniquaise et j’en suis extrêmement fière.




0 vue

Catégories

Me suivre

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube

© 2019 Catherine Conconne

Sénatrice de la Martinique

Créé avec  Wix.com 

Permanence Parlementaire,

31 Zone Les Mangles,

97232 Le Lamentin

0596 54 16 21

0696 44 81 87

Me suivre :

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube