• Catherine Conconne

Octroi de mer : notre production locale doit être protégée



Un nouveau rapport remet en question l'octroi de mer. Il vient s'ajouter aux nombreux autres, régulièrement produits sur ce thème, ciblant l'octroi de mer comme la cause principale de la vie chère dans nos pays. Si le débat doit toujours être possible, il semble que le parti pris de n'évoquer que l'octroi de mer (ou les 40%) soit parfois une bonne façon de ne pas aborder les problèmes de fond qui pèsent tout autant, sinon plus, sur le coût de la vie chez nous : éloignement des centres d'approvisionnement, difficultés à commercer avec notre bassin géographique, taille restreinte de nos marchés...  Toute évolution de l'octroi de mer peut avoir des conséquences dramatiques sur notre production locale et nos collectivités. Ce sujet doit donc être abordé avec une extrême vigilance. J'ai adressé un courrier en ce sens au Premier ministre. Je le partage avec vous ci-dessous. 





14 vues0 commentaire

Catégories

Me suivre

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube