• Catherine Conconne

Un pilier de notre culture s’est éteint



Ainsi donc, même les plus grands sont mortels. Le décès de Jacob Desvarieux est un coup de tonnerre pour la culture antillaise tant son œuvre est immense. De lui, il nous restera la musique, des morceaux inoubliables, le zouk, bien sûr, une énergie débordante mais, surtout, un chemin. Ce chemin qu’il avait tracé avec ses amis de Kassav, celui de l’invention, de la création d’un genre musical nouveau enraciné dans notre histoire et capable de conquérir le monde… Ce chemin qui fait de nous nos propres référents en matière de culture sans pour autant nous couper des autres. Ce chemin nous est précieux, il est infini. Je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances à la famille de Jacob Desvarieux ainsi qu’aux membres du groupe Kassav et à son producteur, François Pinard. Je m’associe à ses milliers de fans qui ressentent aujourd’hui un profond chagrin.

Catherine Conconne Sénatrice de Martinique

1 vue0 commentaire

Catégories

Me suivre

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube